9 astuces pour transformer votre argent en profit

Ceux qui pensent qu’en matière d’éducation financière, il suffit d’apprendre à épargner et à dépenser son argent de manière consciente. Il est également important d’adapter certaines habitudes de votre quotidien pour multiplier vos revenus et transformer votre argent en profit.

C’est pourquoi vous allez voir ci-dessous 9 astuces pratiques, simples et infaillibles pour faire circuler votre argent sans effort. Gardez l’œil ouvert !

1 – Planifiez et notez vos dépenses

Créez une feuille de dépenses mensuelles et notez tout (tout !) ce qui entre et sort de votre compte bancaire, des courses au supermarché au café en fin de journée. Ainsi, vous pouvez calculer les dépenses inutiles et procéder aux ajustements nécessaires.

2 – Créer une réserve financière

Si vous organisez bien vos revenus mensuels en donnant la priorité aux factures les plus importantes (eau, électricité, copropriété, carte de crédit…), vous pourrez séparer un montant à appliquer mensuellement aux revenus fixes.

3 – Surveillez les frais bancaires

Pour beaucoup de gens, ces dépenses passent inaperçues, mais il vaut la peine de garder un œil sur les frais facturés par les banques non seulement avec les frais de maintenance, mais aussi avec les frais DOC ou TED ou même les rentes de carte de crédit. Selon la Banque centrale, les opérations bancaires essentielles, telles que la réception d’une carte de débit, les demandes de renseignements sur Internet, deux transferts par mois entre comptes de la même banque et l’encaissement de chèques, peuvent être effectuées sans frais.

4 – Compte numérique x compte de salaire x compte courant

Ne connaissez-vous pas les différences entre eux ? Jetez un coup d’œil et choisissez ce qui a le plus à voir avec votre profil.

  • Compte numérique : ce type de compte est gratuit, à condition que les transactions soient effectuées par le biais de l’internet banking sur des tablettes, des Smartphones et des distributeurs automatiques. Vous pouvez consulter les sauts, les relevés et effectuer des paiements en ligne sans frais supplémentaires. Les frais ne seront facturés qu’en cas de transactions effectuées à la caisse, par téléphone ou avec votre gestionnaire.
  • Compte de salaire : si vous travaillez pour une entreprise, il peut être judicieux de tenir un compte de salaire, surtout s’il vous suffit de faire quelques retraits par mois ou d’effectuer des achats par carte de débit. Vérifiez si votre banque autorise d’autres opérations sans frais, comme le transfert de montants via DOC ou TED. Oh, et attention : avec le compte de salaire, vous n’avez pas droit au chéquier, et toute autre opération est facturée.
  • Compte courant : si vous êtes du genre à vous rendre fréquemment à la banque et à y effectuer des transactions, le mieux est peut-être de tenir un compte courant. Elle vous propose un ensemble de services qui varient généralement d’une banque à l’autre. Et si vous n’oubliez pas de faire du commerce. Montrez à votre directeur le nombre moyen de transactions que vous effectuez chaque mois, demandez des réductions et des facilités. Une bonne relation avec votre banque apporte des avantages aux deux parties.

5 – Profitez des périodes de règlement et de vendredi noir

Au-delà de l’achat de produits que vous avez rencontrés à des prix beaucoup plus bas que les originaux, il s’agit de créer une “épargne de règlement”. Comment ? En mettant la valeur sauvegardée dans une application. Ainsi, lors de l’achat d’une chaussure de R$ 100 qui coûterait R$ 200, la moitié économisée doit être considérée comme un revenu à appliquer.

6 – Attention aux frais de contrôle spéciaux

Ils sont parmi les plus élevés du marché et ne sont perdants que pour les prêts sur carte de crédit et les prêts financiers. Donc pas d’utilisation inconsciente de ce supplément, d’accord ? N’envisagez cette option qu’en cas d’urgence et toujours à bref délai.

7 – Commencez à investir

Maintenant que vous savez comment utiliser votre argent de manière responsable, le conseil est que vous réserviez 20 % de votre salaire à des investissements. Avez-vous déjà entendu parler des maisons de courtage ? Ce sont des institutions financières qui échangent des produits d’investissement, tels que des actifs à revenu fixe ou des fonds d’investissement, et, de manière plus détaillée, échangent des actions et des obligations d’État. L’avantage ? Comme elle n’est liée à aucune banque, la maison de courtage a toute liberté pour offrir différents produits à revenu fixe avec des conditions, des taux et des émetteurs variés.

8 – Choisissez le type d’investissement qui vous convient le mieux

Avez-vous pensé à donner la préférence aux fonds d’investissement immobilier ? Il s’agit d’investissements très similaires aux fonds d’investissement déjà connus, mais toutes les ressources collectées sont exclusivement investies dans le secteur immobilier. En plus d’être beaucoup plus pratique qu’un investissement immobilier, le FII nécessite une valeur d’investissement beaucoup plus faible et vous permet même de n’acheter qu’un seul quota. Vous en voulez plus ? Avec ce type d’investissement, vous pouvez en tirer profit, soit par la valorisation de la quote-part, soit par les loyers payés aux fonds et qui sont répercutés sur les actionnaires ou encore par la dissolution du fonds.

Les fonds de développement durable et de gouvernance d’entreprise constituent un autre type d’investissement à surveiller. Selon l’Association brésilienne des entités du marché financier et des capitaux (Anbima), ils ont eu, en moyenne, 10,54 et sont revenus en un an en 2016.

9 – Recherche directe de bons du Trésor

Enfin, une dernière suggestion : le Trésor direct. Vous n’en avez jamais entendu parler ? Ce n’est rien d’autre qu’un programme du Trésor national pour vendre des obligations fédérales aux particuliers sur Internet. Le différentiel de ce type d’investissement est que vous pouvez les acheter avec peu d’argent à partir de R$ 30 ! Super accessible, le Treasury Direct présente des options d’investissement qui répondent aux objectifs financiers les plus divers, en plus d’offrir une bonne rentabilité et d’être l’application la moins risquée du marché.

Paiement mobile, agences bancaires et autres : les tendances de la banque et de la finance
Crowdsourcing : une nouvelle tendance importante pour les banques